Purée de piments de thailande à l’huile d’olive



Voici une façon très simple de conserver des piments frais pour toute l’année sans les cuire et donc conserver toutes leurs vitamines.

Le piment utilisé ci dessous est le « Thaï Hot » ( 9 ou 50 000 – 100 000 sur l’échelle de Scoville )
On le trouve dans les boutiques asiatiques et dans certains magazins de produits frais.

Selon les personnes et les goûts une seule petite cuillère peut servir à épicer tout un plat.

Étape 1 : Trouver des piments FRAIS.
 
Étape 2 : Equeuter les piments.
Attention, ne pas mettre les queues dans votre lombricomposteur ou composteur!
 
Étape 3 : Bien laver les piments et les égouter.
 
Étape 4 : Mettre les piments dans un mixeur et les noyer dans dans de l’huile d’olive.
Il n’y a pas vraiment de proportions à respecter, mais il en faut quand même une bonne quantité pour que cela se conseve bien.

 
Étape 5 : Mettre un bonne quantité de sel cela relevera encore le gout et améliorera aussi la conservation (ici c’est du gros-sel)

 
Étape 6 : Mixer le tout pendant un bon momment, faites une pause pour que le sel fonde bien, et remixer un petit coup la purée.

 
Étape 7 : Pour en avoir toute l’année, même hors saison, vous pouvez mettre la purée de piment sous vide si vous avec une machine.

 
Étape 5 : Voilà, c’est près. Vous pouvez même mettre la purée de piments au congélateur si vous voulez la conserver longtemps.

 
Table simplifiée de Scoville
Degré Appréciation Unités Scoville Exemple
0 neutre 0 – 100 Poivron
1 doux 100 – 500 Paprika doux
2 chaleureux 500 – 1 000 Piment d’Anaheim
3 relevé 1 000 – 1 500 Piment Ancho
4 chaud 1 500 – 2 500 Piment d’Espelette
5 fort 2 500 – 5 000 Piment Chimayo
6 ardent 5 000 – 15 000 Paprika fort
7 brûlant 15 000 – 30 000 Piment Cascabel
8 torride 30 000 – 50 000 Piment de Cayenne
9 volcanique 50 000 – 100 000 Piment tabasco
10 explosif 100 000 et plus Piment habanero
Échelle de Scoville
Unités Scoville Produit ou variété de piment
15 000 000– 16 000 000 Capsaïcine pure et dihydrocapsaïcine
9 100 000 Nordihydrocapsaïcine
8 600 000 Homodihydrocapsaïcine et homocapsaïcine
2 000 000 – 5 300 000 Bombe d’auto-défense
2 009 231 Trinidad Moruga Scorpion, le plus fort du monde répertorié à ce jour[1]
1 463 700 Piment Trinidad Scorpion Butch Taylor[2]
1 359 000 Piment Naga Viper
1 067 286 Piment Infinity Chilli
1 001 304 Les Nagas Bhut Jolokia (aka. Bih Jolokia, Naga Jolokia, Ghost Pepper), Naga Dorset, Naga Morich
800 000 Variétés croisées Naga x Habanero; Habanaga, Nagabon
577 000 Piment habanero (var. Red Savina)
100 000 – 325 000 Piment habanero (Originalement Javanero ou piment antillais), piment Scotch bonnet, piment rocoto, Jamaican Hot Pepper, piri piri, Bulgarian carrot, Piment Fatalii
50 000–100 000 Piment Thaï Hot, piment Malagueta, piment chiltepin, piment tabasco
30 000 – 60 000 Piment pequin ou piment oiseau
30 000 – 50 000 Piment de Cayenne
10 000 – 23 000 Piment serrano
5 000 – 10 000 Piment jaune (Hungarian Hot Wax)
7 000 – 8 000 Sauce Tabasco habanero
4 500 – 5 000 Piment d’Anaheim (var. New Mexico)
2 500 – 8 000 Piment Jalapeño
2 500 – 5 000 Sauce Tabasco rouge
1 500 – 2 500 Piment d’Espelette, piment Rocotillo
1 000 – 1 500 Piment poblano
500 – 2 500 Piment d’Anaheim
600 – 800 Sauce Tabasco verte
100 – 500 Paprika doux, piments doux et certains poivrons
0 Poivron

Fougasse maison avec machine à pain et four



Étape 1 : Faîtes votre pâte à pain dans votre machine à pain comme d’habitude. (mélange le la pâte + montée = ~ 1H30)
Coupez votre boule de pâte en deux et étaler en une moitié « délicatement » à la main, sans rouleau.


Étape 2 : Ajoutez des tomates séchées macérées dans de l’huile. (cela peut se trouver en pot déjà tout fait en magazin)


Étape 3 : Ajoutez des lardons fumés ou non selon vos préférences.


Étape 4 : Ajoutez finalement du comté (ou gruyère, émmental… mais il vaut mieux un fromage ayant beaucoup de goût) coupé en cubes.


Étape 5 : Refermez ensuite avec la deuxième partie de la pâte.


Étape 6 : Placez ensuite la fougasse dans votre four qui aura été préchauffé à 40°C et éteignez le.
Laissez la pâte lever de nouveau jusqu’à ce que lorsque vous enfoncez un peu votre doigt, la pâte ne revienne plus.



Étape 7 : Faîtes cuire à 180°C pendant ~30 minutes (à adapter en suirveillant)
Astuce : pour faire dorer la fougasse, mettez une coupole d’eau dans le four dès le préchauffage et tout au long de la cuisson. (ce qui n’a pas été fait là)



Étape 8 : Il n’y a plus qu’a déguster

Pain d’épices de Noël

Hum l’odeur de la cannelle, du vin chaud, les boutiques du marché de Noël de Strasbourg ou de Montbéliard…. qui n’a pas envie de retrouver cette atmosphère chaleureuse en rentrant chez soi ? Pourquoi ne pas  faire des pains d’épices ?

Pains d'épices

Ingrédients :

Etape 1: Pâte de base à faire dès le 1er week-end de l’Avent

  • 500g  de miel de sapin (foncé)
  • 400g de farine de blé
  • 100g de farine de seigle ou complète
  • 2 cuillère à soupe de cannelle

Méthode :

  • tamiser les farines et la cannelle

    ingrédients nécessaires à la réalisation des pains d'épices d'alsace

 

  • ajouter le miel chaud
  • mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène et lisse

    texture de la pâte de base pour la réalisation du pain d'épices

  • couvrir le récipient d’un linge propre et laisser reposer la pâte pendant au minimum une semaine à température ambiante.

Etape 2 : Pâte finale

Ingrédients :

  • 2 jaunes d’œufs (garder les blancs pour une autre réalisation)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pointe de couteau de cannelle
  • 1 pointe de couteau de mélange « 4 épices »

    mélange cannelle, 4 épices, bicarbonate, levure chimique

Méthode :

  • Mélanger tous les ingrédients
  • les incorporer à la pâte de base : pour faciliter le pétrissage,  émietter avant la pâte de base qui est très compacte, pétrir à la main (ou avec un robot ) jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.
  • abaisser la pâte au rouleau à pâtisserie (bien fariner le rouleau et le plan de travail)
  • faire des formes à l’emporte-pièce

    après avoir étaler la pâte, faire des formes à l'emporte-pièce

  • Préchauffer votre four à 170°c
  • Déposer les formes obtenues sur une feuille de silicone ou du papier sulfurisé
  • Cuire les pains d’épices pendant 10 à 15 min (s’ils sont trop cuits, les pains d’épices deviennent durs comme de la pierre !!)

    pains d'épices après cuisson

 

Etape 3 : décoration des pains d’épices (facultatif) avec la glace royale

Ingrédients :

  • 1 blanc d’oeuf
  • 1 filet de jus de citron
  • 150g de sucre glace
  • des petits bonbons en chocolat de couleur type Sm..ties

Méthode :

  • filtrer le jus de citron et le blanc d’oeuf
  • tamiser le sucre glace
  • incorporer la moitié du sucre avec un fouet
  • mélanger, incorporer la 2ème moitié du sucre glace, en rajouter si le mélange est trop liquide.

    texture de la glace royale

  • Décorer vos pains d’épices : étaler la glace royale au pinceau à pâtisserie ou utiliser une poche à douille, saupoudrer de vermicelles de couleurs ou de bonbons en chocolat…
  • Laisser sécher plusieurs heures à température ambiante

    pains d'épices après décoration : glace royale et bonbons en chocolat

Ecorces d’oranges ou de citrons confites

On les utilise pour faire du pain d’épices, des petits gâteaux de Noël (Bredele) ou elle se dégustent enrobées de chocolat durant les fêtes de fin d’année.

Onéreuses, pas toujours facile à trouver, pourquoi pas les faire « maison ».

Voici la recette :

Il vous faut :

  • 5 oranges ou citrons (bio ou non traités)
  • 225g de sucre semoule
  • 15 cl d’eau
  • du sucre pour les cristalliser

Méthode  :

  • Prélever l’écorce des agrumes avec un zester afin d’obtenir de fines lanières
  • faire bouillir de l’eau dans une casserole, y ajouter les écorces, au bout de 5 minutes, les mettre dans une passoire et recommencer la même opération que précédemment 2 fois de suite.
  • faire le sirop de sucre (15 cl + 225g de sucre), y plonger les écorces d’agrumes et laisser cuire au moins 20 min : le sirop s’épaissit et les écorces deviennent translucides.
  • Sans attendre, mettre les écorces dans un bol ou une assiette à soupe contenant du sucre  pour les recouvrir et les cristalliser
  • Poser les ensuite sur une grille à pâtisserie pour les sécher et éviter qu’elles ne se collent entre elles.

  • vous pouvez ensuite les tremper dans du chocolat noir fondu (au bain-marie) ou les laisser nature A déguster après un bon repas ou  avec un bon café ! Bon appétit !

Pâtes de pommes aux épices de Noël

Que faire de toutes les pommes de votre jardin ? Marre de la compote et des tartes ? Essayer donc ces pâtes de pommes !

Vous pouvez également utiliser la même recette avec les autres fruits de votre jardin : coings, mûres, pêches de vigne, abricots…

Ingrédients :

  • 400g de purée de fruits (pour cette recette des pommes)
  • 500g de sucre semoule
  • 1 sachet (40g) de gélifiant pour confiture
  • le jus de 2 citrons
  • 2 cuillères à café d’un mélange d’épices pour pain d’épices ou vin chaud (cardamome, noix muscade, gingembre, cannelle, anis vert, badiane, clou de girofle)
  • du sucre semoule pour cristalliser les pâtes.

Pour le moule : un couvercle de boîte à gâteau en fer

Méthode :

  • éplucher et faire cuire vos pommes dans une casserole avec le jus des citrons afin d’obtenir 400g de purée de fruits
  • ajouter 500g de sucre et la moitié du sachet de gélifiant pour confiture
  • porter ce mélange à ébullition

ajouter le reste du gélifiant et laisser cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe et commence à figer sur la cuillère : environ 10 min après l’ébullition (le temps de cuisson dépend de la teneur en pectine des fruits)

 

  • verser aussitôt ce mélange dans un moule (couvercle de boîte à gâteau en fer)

Le lendemain :

  • couper les pâtes de pommes en carré (2cm X 2cm)
  • les tremper dans le sucre semoule pour les cristalliser et les mettre à sécher une grille à pâtisserie pendant plusieurs jours.

Ces pâtes de fruits se conservent plusieurs mois dans une boîte en fer, elles seront encore meilleures les semaines suivantes, si vous arrivez à tenir jusque là !